Quelle est la position du candidat Reid ?

Dans les questions qui ont été posées aux candidates et candidats concernant  la possible fermeture de services à l’Hôpital du Suroît, la plupart ont clairement affirmé qu’il fallait absolument assurer la mission régionale de l’Hôpital Du Suroît et maintenir la totalité des 10 services qui sont à risque de fermeture.

De son côté, le candidat et ex-député Claude Reid a eu des réponses plutôt évasives.  À juste titre, il a fait état du soutien qu’il a apporté à la lutte pour le maintien des services.  À plusieurs moments, il a contribué aux démarches de notre comité. Il a même participé financièrement à l’étude que nous avons commandée à l’Institut de Recherche  et d’Information Socio-économique (IRIS).

Après une étude approfondie de la situation, l’IRIS mentionne que les fermetures prévues dans le premier plan du CISSSMO auraient de graves conséquences pour la population défavorisée de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent, et plus particulièrement pour les personnes âgées, les femmes et les enfants. La conclusion de l’IRIS est claire: il faut maintenir tous les services actuels à l’Hôpital du Suroît.

C’est dans ce contexte que le comité Sauvons le centre mère-enfant et la mission régionale demande au candidat Reid la question suivante : Ayant participé au financement de l’étude de l’IRIS êtes-vous oui ou non d’accord avec sa conclusion ? Est-ce que l’Hôpital conservera ses services de proximité, oui ou non ? 

La question est d’autant plus pertinente qu’au-delà des considérations technocratiques, la décision de fermer des services dans un hôpital est une décision politique. En tout temps, la décision finale revient au ministre de la santé. Si on se fie aux résultats des sondages, ce sera un ministre de la CAQ qui prendra cette décision. Il est donc très pertinent de connaître la réponse du candidat Reid à la question que se pose des milliers de citoyens de la région de Salaberry-de-Valleyfield. 

La mobilisation invite les citoyens, les médias et les organisations à interpeller Monsieur Reid et Monsieur Legault avant la fin de la campagne électorale sur ces questions qui concernent le développement de notre région. 

-30-

Contact :  Edith Gariépy, 450-524-0807, direction@cdc-beauharnois- salaberry.org

Scroll to top